Camping Saint Malo

Saint Malo, la cité corsaire

A 15 kms du camping

Après la pointe du Grouin, prenez la route de la côte bretonne pour vous rendre à Saint-Malo : pointes affrontant la mer (le Meinga, la Varde), longues plages de sable blanc (Le Verger, Les Chevrets,…), îles sauvages ou fortifiées (ïle Besnard, Du Guesclin,…), anses discrètes et abritées (Le Petit Port, le Nicet,…) celle qu’on a nommée la côte d’Emeraude vous offre de somptueux paysages. La mer, à l’infini, alterne les bleus, les verts, les gris.Vous atteindrez Saint-Malo Intra-Muros par Rothéneuf, puis le célèbre Sillon, plage de 3 kms dont les brise-lames font l’originalité. Depuis la Porte Saint-Vincent, principale entrée de la cité intra muros jusqu’à la Porte Saint-Thomas, les remparts vous offriront une balade inoubliable de 1754 mètres ! Face à ces remparts, des forts se dressent au large comme Le Grand Bé, accessible à marée basse, ou le Fort National ouvert à la visite.

Dans les ruelles pavées de la ville fortifiée, place au shopping avec les nombreux commerces et pour le déjeuner, vous aurez l’embarras du choix parmi les restaurants et crêperies.

Mon coup de cœur à Saint-Malo : la partie ouest avec la cité d’Aleth, Saint-Servan, la Tour Solidor et la Briantais, la vue imprenable sur Dinard et le barrage de la Rance. Pour déjeuner, je vous conseille le Bistrot de Solidor.

Mon bon plan à Saint-Malo : les marchés sous les halles couvertes de Paramé, Rocabey et Saint-Servan où vous trouverez des producteurs locaux qui vous proposent des produits frais et de la région.