Une des premières choses que l’on remarque en séjournant en camping à Saint-Malo dans l’Ille-et-Vilaine, ce sont ses impressionnants remparts qui entourent la ville. La visite des remparts de Saint-Malo est un incontournable de tout séjour en Bretagne. Il est agréable d’en faire le tour et de découvrir ainsi la ville sous différents angles, nous plongeant dans une histoire vieille de plusieurs siècles.

 

Petite histoire des remparts de Saint-Malo

La construction des remparts de Saint-Malo commence au 12ème siècle grâce à l’évêque Jean de Châtillon. Une partie est reconstruite au 17ème siècle suite à un incendie mais la majorité des remparts est ensuite remplacée dans la première moitié du 18ème siècle par l’architecte Siméon Garangeau, un disciple de Vauban. Il fait en sorte d’étendre la superficie de la ville. Une partie des remparts est détruite, seules quelques constructions sont conservées, notamment la Grand’Porte datant du 15ème siècle. D’autres transformations sont effectués au 19ème siècle, comme le dédoublement de la porte Saint-Vincent et divers travaux sur la partie nord des remparts. Les remparts de Saint-Malo sont classés monument historique depuis 1886.

Visite guidée des remparts de Saint-Malo

En prenant votre temps, vous passerez une quarantaine de minutes sur les remparts de Saint-Malo qui forment une boucle d’environ 2 kilomètres. Plusieurs escaliers et rampes sont situés au niveau des différentes portes, vus permettant de monter et descendre où bon vous semble.
Notre tour commence à la porte Saint-Thomas qui se situe près de l’impressionnant château de la duchesse Anne abritant l’hôtel de ville. Datant du milieu du 18ème siècle, elle donne sur la plage de l’Eventail et le Fort National. Longez la place Vauban, vous passez par le bastion du Fort la Reine et la poterne aux Normands. L’Ecole de la Marine Marchande est sur votre gauche. Du haut de la tour Bidouane vous avez droit à la plus belle vue des remparts: d’un côté la ville dominée par la cathédrale, de l’autre les îles du Grand-Bé et du Petit-Bé et toute la côte bretonne jusqu’au Cap Fréhel.
De la tour Bidouane commence la partie la plus ancienne des remparts appelée les « Petits Murs » jusqu’au bastion de la Hollande. Les remparts dominent alors la plage de Bon Secours et sa piscine d’eau de mer puis la plage du Môle. Au bastion de la Hollande la vue est elle aussi spectaculaire avec le Môle des Noires, longue jetée de 500 mètres et Dinard à l’arrière. Ne ratez pas la statue de Jacques Cartier (dont la tombe se trouve dans la cathédrale Saint-Vincent) et les canons datant du 18ème siècle.
Du bastion Saint-Philippe au bastion Saint-Louis vous apercevez à l’intérieur de la ville les maisons de corsaires et à l’extérieur le port de Saint-Malo et la presqu’île de la Cité d’Aleth. Aleth fut la place forte de la Bretagne avant l’émergence de Saint-Malo. Près du bastion Saint-Louis, ne manquez pas de visiter l’hôtel d’Asfeld, une ancienne demeure de corsaire.
Sur le chemin de la porte Saint-Vincent vous longez la bassin Vauban et passez au-dessus de la Grand’Porte, vestige de l’enceinte médiévale où l’on arrivait en bateau. De là s’offre un point de vue photogénique sur la ville.
Le tour se termine en passant par la courtine Saint-Vincent. La porte Saint-Vincent est la porte d’entrée principale de la ville où sont gravées les armes de Bretagne et de la ville. En descendant vous vous retrouvez sur la place Châteaubriand, l’occasion de prendre un café bien mérité ou même une crêpe.

 

Saint-Malo est une ville qui se révèle passionnante. Pendant vos vacances en Bretagne, vous pourrez aussi voir le Fort National, la plage du Sillon, la Demeure de Corsaire, le musée Jacques Cartier ou bien encore la cathédrale Saint-Vincent. Et si l’occasion se présente, ne ratez pas non plus les Grandes Marées de Saint-Malo!