La Tour Solidor, un monument classé historique

La Tour Solidor est ce qu’on appelle un donjon fortifié. Construite sur une avancée faite de rochers elle possède trois tours qui se rejoignent avec des courtines de petites tailles. On trouve la Tour Solidor à Saint-Malo, dans un quartier appelé Saint-Servan. Elle a été bâtie à l’époque pour pouvoir observer, aiguiller et donc surveiller les différents mouvements en terme de navigation au niveau de l’estuaire. En juillet 1886 la Tour Solidor a été classée en tant que monument historique. Le nom de la Tour Solidor, quant à lui, vient des mots bretons « steir » et « dor » qui signifient « porte de la rivière ».

Le duc Jean IV de Bretagne est à l’origine de la construction du donjon entre 1369 et 1382. Il souhaitait ainsi avoir le contrôle sur la Rance alors qu’en ce temps Saint-Malo montrait de l’hostilité  quant à son autorité. Il voulait donc avoir accès aux taxes relatives aux marchandises transportées.

La tour a été prise par les Malouins en 1588 afin d’en faire bénéficier le duc de Mercoeur qui était en ce temps le leader de la Ligue de Bretagne. Seulement surveillée par cinq ou six hommes, sa prise fut simplifiée. Par la suite on y installa un capitaine à partir de 1590, accompagné d’une servante, de trois soldats et de deux chiens de guet.

Des réparations y ont été réalisées en 1636 sur ordre de Louis XIII avant que les habitants de Saint-Servan en furent nommés responsables de 1694.

Aujourd’hui et depuis 1970, la Tour Solidor abrite un musée des cap-horniers qui rassemble les collections du musée de Saint-Malo.

Le musée international du Longs-Cours Cap-Horniers

Le Musée international du Long-Cours Cap-Hornier a été lancé par Dan Lailler, le conservateur en charge des musées de Saint-Malo. On a rendez-vous avec ce musée à Saint-Malo, dans le quartier de Saint-Servan. En son sein on peut trouver de très nombreuses pièces, particulièrement informatives quant à l’histoire des environs, témoins d’une région et de son évolution. Parmi ces pièces cohabitent des témoignages et documents concernant l’histoire de la navigation au long cours et de ses capitaines comme des marins cap-horniers, ceux qui dépassaient le Cap Horn, étape importante et impressionnante dans la monde de la navigation.

Ce musée on le trouve donc dans la Tour Solidor dont il occupe quatre étages. Il retranscrit tant la découverte du Cap Horn elle-même que la vie et le quotidien des cap-horniers et ce grâce à la présence de nombreuses cartes mais aussi de portraits qui décrivent de célèbres marins. Dans le musée on trouve également des maquettes d’embarcations ou des pièces d’accastillage et des photos.

Infos Pratiques

La haute saison du Musée International du Long-Cours Cap-Hornier se déroule du 1er avril au 30 septembre et les portes sont donc ouvertes (sauf le 1er mai) de 10h à 12h30 puis de 14h à 18h.

En dehors de la haute saison le musée accueille les visiteurs tous les jours de 10h à 12h le matin puis de 14h à 18h excepté les lundis et jours fériés.

Pour des renseignements supplémentaires vous pouvez composer le 02 99 40 71 58.